Publications

Toponymie TémiscamingueLe Témiscamingue et sa toponymie

Qui d’entre nous ne s’est pas posé, au moins une fois, la question en lisant le nom d’une rue, d’un chemin ou d’une municipalité, sur l’origine ou les motifs pour lesquels ce nom fut choisi?

En vous présentant ce livre, la Société d’Histoire du Témiscamingue répond à cette question et vous constaterez en le lisant que tout un pan du passé de notre belle région remonte à la surface, parce que les noms de rues, de chemins, de routes, de villages, de municipalités et de cantons sont étroitement liés à notre histoire qu’il ne faut pas laisser tomber dans l’oubli.

 


 

la-minerve

La Minerve (collectif)

Pour commémorer son 60e anniversaire de fondation, la Société d’histoire du Témiscamingue vous présente : «Il était une fois….le Témiscamingue…»  Ce livre est le résultat du travail de plusieurs bénévoles de la SHT qui ont voulu vous faire ce cadeau pour cet important anniversaire.    Le Témiscamingue possède une Histoire riche et bien remplie même si notre région est encore très jeune.  Nous avons donc fouillé dans notre bibliothèque, nos archives ainsi que dans celles de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Rouyn pour ressortir une multitude d’événements, d’anecdotes,   d’une genèse de paroisses ainsi que d’informations utiles à tous les amateurs d’Histoire de notre région.

 


 

robes_noiresLes Robes Noires (Marc Riopel)

L’auteur Marc Riopel, historien, vise à décrire l’implantation du catholicisme au Témiscamingue. Ce livre relate l’histoire des premiers missionnaires, la fondation et l’évolution de la mission Saint-Claude, le déroulement des missions algonquines et des missions de chantiers et, finalement, les missions en territoire de colonisation.  Il s’agit de l’histoire du catholicisme basée sur des sources qui proviennent en majorité des communautés religieuses:  manuscrits des oblats vivant à la mission Saint-Claude et lettres de voyages des missionnaires.

 


 

TEMIKAMI-eaux-profondesTemikami «eaux profondes» (Jeannine Gaudet Brault)

Le lac Témiscamingue a joué un rôle primordial dans le développement de notre région.  Sa situation géographique, sur la route vers le Nord, favorise l’arrivée des coureurs de bois, des voyageurs et des marchands de fourrure, ensuite les compagnies forestières.  Ce livre relate l’histoire des bateaux ayant sillonnés le lac Témiscamingue.

 


 

baie-des-peresDe la Baie des Pères à Ville-Marie 1886-1996 (Marc Riopel)

Cette synthèse historique retrace les 100 ans de la première localité du Témiscamingue et de l’Abitibi:  Ville-Marie.  Le texte se divise en trois parties.  La première traite de l’ouverture et de la formation du Témiscamingue, dernière région québécoise à accueillir les colons à la fin du 19e siècle.  Elle se termine par l’étude approfondie de la naissance de la Baie-des-Pères en 1886 et son évolution jusqu’à la fin du siècle dernier.

 

 

 


 

la-maison-du-colonLa Maison du Colon (Marie-France Saint-Onge)

La SHT peut offrir ce conte pour enfants et adultes, doublé d’illustrations à colorier, c’est grâce à Marie-France Saint-Onge qui après avoir  présenté son texte au Comité du Prix Littéraire, a obtenu une mention spéciale pour son œuvre. Elle raconte tous les déménagements qu’a dû subir cette petite maison historique, avant d’être installée en permanence.  Aujourd’hui, classée monument historique, elle diffuse l’histoire des témiscamiens, par ses activités et ses visites guidées.

 


 

infirmiereMaria Lavallée infirmière (Hector Péloquin)

Hector Péloquin est un homme originaire du Témiscamingue, il est d’un certain âge quand il décide de publier son roman d’amour, d’une infirmière et d’un homme tous les deux du Témiscamingue.  C’est une histoire d’amour à caractère historique.